Une Intelligence Artificielle prédit la débilité du gouvernement

Serait-ce une véritable percée dans le domaine de l’Intelligence Artificielle ? Le Gorafi aurait semble-t-il développé un algorithme qui prédit la débilité de notre gouvernement. Une avancée considérable par les temps qui courent.

Voilà l’article – parodique – de Le Gorafi, daté du 12 juillet 2016 :

et voilà un article – authentique lui – sur le site de L’Obs, daté du lendemain (soit le 13 juillet 2016) :

la décision d’annuler a été prise après plusieurs « coups de fil du Sénat et de la préfecture de police ». Le rassemblement devait avoir lieu au jardin du Luxembourg, géré par le Sénat. « On a entendu des choses comme arrestations, amendes », expliquent les organisateurs de la chasse

Est-ce une réelle avancée de la science ou l’inversion de la courbe de QI serait-elle simplement plus violente chez nos politiciens ?

Je vous laisse décider. Mais pendant que notre gentil gouvernement interdit les chasses virtuelles au Pokémon avec un smartphone, il laisse faire une vraie chasse à l’homme avec un camion. Il est vraiment temps de changer de politique…

Pour Hollande l’opposition à la loi travail est une minorité. Et il sait de quoi il parle…

François Hollande a dénoncé aujourd’hui, sur France Culture, le « blocage » des raffineries et dépôts de carburant, « une stratégie portée par une minorité » opposée au projet de loi travail.

Le même François Hollande qui gouverne avec une côte de popularité de 13%, la plus basse pour un président de la Vème république.

Le même François Hollande qui gouverne sans majorité à l’Assemblée Nationale, comme en témoigne le rejet de la réforme constitutionnelle ou encore l’usage récent du 49-3 pour le projet de loi travail.

L’hôpital, la charité, tout ça…

 

70 % de ce que touche le président de l’Assemblée Nationale n’est pas imposable

70% de ce que touche Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale, n’est pas imposable.

Certains argueront que sa rémunération a été revue à la baisse de 30%. Un rabais plus important que la part d’impôt qu’il aurait payé sur sa rémunération initiale. Mais bien au contraire, le message n’en est que plus fort et plus clair : il ne paie pas l’impôt, il préfère gagner moins que de financer la République qui le fait vivre.

Jusqu’à quelles débilités honteuses sont-ils prêts à aller pour se distancer à tout prix des réalités et des gens qui les paient ?

11 députés votent la restriction de l’accès à l’élection présidentielle

Onze députés (oui, onze) ont voté jeudi dernier le changement des règles concernant l’accès à l’élection présidentielle pour favoriser les candidats des grands partis. Le but ? Rendre impossible l’émergence de nouveaux candidats à l’élection présidentielle qui ne seraient pas issus des « grands » partis existants. Et ainsi s’assurer la main mise sur le pouvoir…

Alors oui, au PS et chez LR on a les miquettes de voir arriver un mec compétent (déjà) et qui serait suffisamment en dehors du système pour ne pas être sensible aux magouilles charmes de nos politiciens.

Les Français ne cessent de faire part de leur envie de voter pour des candidats hors des partis politiques comme le révèle un récent sondage de l’Institut Odoxa pour Le Parisien :

« 88 % estiment que notre monde politique souffre d’un manque de renouvellement de son personnel. Et ils sont 56 % à espérer — loin devant tous les autres vœux « politiques » — que cet appel d’air se produise enfin en 2016 ! Ce qui n’est visiblement pas à l’ordre du jour, si l’on en juge par le casting probable — identique à celui de 2012 — de la prochaine présidentielle. »